Je l’aime, je ne l’aime plus. Decryptage de les humeurs sentimentales

Je l’aime, je ne l’aime plus. Decryptage de les humeurs sentimentales

Ajoutez ce billet a vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Un jour, c’est le plus merveilleux des hommes, le lendemain, il vous exaspere. Pourquoi ces sautes d’humeur amoureuses ? Vos sentiments sont-ils a ce point fragiles ? Nos experts vous mettent sur la voie…

Mes variations du c?ur, ce paraissent les aleas d’une vie a deux

C’est curieux, l’effet que nous fait notre homme si l’on reste en vacances ! A croire que ce n’est nullement le aussi durant le est de l’annee. « La fatigue, le stress, occasionnee par la ti?che, le quotidien de famille, des problemes d’argent puis avec des changements brutaux tel 1 demenagement ou un changement de poste, affectent notre moral et nous placent dans un etat dans lequel on n’est gui?re en etat d’accueillir l’autre », observe le psychanalyste et psychosexologue Alain Faucher (coredacteur du website Psy Couple). Un tantinet tel quand on etait en mode survie ! « Le couple n’est nullement un lieu preserve, confirme la psychanalyste Sophie Cadalen (Auteure de « Aimer sans mode d’emploi », ed. Eyrolles). Notre actualite puis notre histoire passee (tel un deuil ancien qui continue de nous ebranler) l’impactent continuellement. »

Comment s’ajuster ? D’abord, on revoit notre croyance, heritee du romantisme : « L’amour reste au-dessus de tout, rien ne va nous atteindre». « Plutot que de surinvestir le couple, plus vaut accepter que le quotidien est en mesure de, parfois, nous fait perdre de vue l’autre, mais qu’on le retrouvera, souligne Sophie Cadalen. Et cela suppose une certaine maturite affective. Car si on reste restee petite fille dans sa tete, on va pouvoir vite se sentir abandonnee : « Et moi, dans bien ceci, je n’existe plus ? » » Et la psychanalyste de conseiller : « i  la place de se reclamer quand on l’aime i  chaque fois autant, mieux coi»te s’interroger concernant notre capacite a fonctionner a ses cotes, et sur la meilleure maniere de s’ajuster l’un l’autre face a toutes les aleas du quotidien.»

Un detail va tout faire basculer

« Comme une gestuelle, un simple regard, une voix ou une odeur peut venir reveiller cela sommeillait au plus profond en nous et reactiver a une insu notre memoire affective la plus ancienne, il arrive que votre trait specifique que possede notre conjoint et qui possi?de suscite une desir parce qu’il nous manque, disparaisse brutalement a J’ai suite d’un evenement particulier ou d’une deception. Cela n’est plus fantasme et cela nous est douloureux, insupportable », analyse Alain Faucher. Et c’est ainsi qu’un jour, on ne supporte plus une maniere de se tenir a table ou de ne point reboucher le tube de dentifrice ! « La deception pouvant apporter naissance a de l’agressivite, dire ou Realiser quelque chose de gentil nous aide aussi a deculpabiliser », poursuit le psychanalyste. D’ou votre impression de jouer au yo-yo avec des sentiments.

Comment s’ajuster ? « i  la place d’idealiser l’autre, de construire un personnage conforme a nos attentes, cherchons a l’accepter tel qu’il reste, avec ses qualites, certes, et ses defauts et ses fragilites, recommande Sophie Cadalen. Car se rappeler en quoi Il semble different de nous, accepter de se laisser surprendre, est le meilleur moyen d’enrichir la relation et de susciter le desir. »

Alterner les hauts et les bats : la meilleure facon de vibrer ?

« Remettre sans cesse proprement dit ses sentiments peut etre une strategie inconsciente pour les eprouver et se sentir vivante, rapporte Sophie Cadalen. Dans ce cas, on confond l’amour et l’emotion. Et des que l’on n’a plus le c?ur qui bat, on a l’impression de moins aimer l’autre. »

Comment s’ajuster ? « C’est un jeu dangereux qui risque d’inhiber le couple a long terme, met en garde la psychanalyste. A mettre l’autre sans cesse concernant la sellette, on perd en credibilite ou encore on peut l’epuiser avec des angoisses, notre jalousie. C’est, https://datingmentor.org/fr/woosa-review/ qui plus reste, totalement inutile : le quotidien se charge constamment de nous rappeler que l’amour reste forcement une aventure a haut risque et que notre conjoint n’est pas acquis. Plutot que nous fragiliser, faisons-en un gain. ». Selon Alain Faucher, « i  la place de chercher a revivre coute que coute sa lune de miel, ce qui est mission impossible, mieux vaut essayer, la encore, de tirer profit de ce qu’est devenu une couple. Surtout en matiere de sexualite : celle des couples qui durent peut aussi etre fort enviable ! »

Anticiper la rupture : un moyen de s’en premunir ?

« C’est moins fort entre nous, peut-etre faut-il qu’on se separe… », « Un jour, je vais te quitter, et tu n’aurais que dalle surpris venir ! » »… Brandir a tout bout de champ la crainte ou la menace en rupture n’est jamais anodin. « C’est une facon de prendre mon tour dans ce qui nous echappe, analyse Sophie Cadalen. Car personne ne pourra predire a l’avance quand ou comment l’histoire va se terminer. » En faisant mine de l’anticiper ou de l’organiser, en « jouant » avec votre initiative, on teste aussi sa resistance a votre qu’on redoute le plus depuis notre enfance : la terreur de l’abandon.

Vélemény, hozzászólás?

Az e-mail-címet nem tesszük közzé.